Bernard de Boissière

 

1921-2016
Bernard de Boissière (sj) (1921-2016)

Le père Bernard de Boissière est décédé le 26 avril 2016.  Merveilleux passeur de Maurice Zundel auquel il a consacré plus de 40 ans de sa vie, il a patiemment cherché et retrouvé des homélies enregistrées ou prononcées au sein de clôtures, des conférences, des correspondances, des suivis spirituels et les témoignages qui constituent le patrimoine Zundel et nous permettent aujourd’hui de découvrir, approfondir et partager cette pensée  particulièrement ouvrante et encore en avance sur notre temps. i-grande-6672-avec-maurice-zundel-mes-heures-etoileesLe père de Boissière évoque lUnknowneur amitié spirituelle, ces heures étoilées, selon l’expression de Stefan Zweig, qui illuminèrent toute sa vie dans un livre, écrit avec la collaboration de France-Marie Chauvelot, publié aux éditions Salvator, en 2012.

Nous ouvrons à son intention une page d’hommages  

 Anne Sigier, éditrice.

       C’est au Salon du Livre de Paris, il y a une trentaine d’années, que le Père de Boissière est passé devant moi, un matin, et m’a demandé : Connaissez-vous Maurice Zundel ?                                                Continuer la lecture de Bernard de Boissière

Historique de l’AMZ

Créée en Suisse, l’association était à l’origine mixte (France-Suisse-Egypte-Liban), et composée de personnes ayant connu Zundel.

Paul Abela 1921-2010
Paul Abela
1921-2010

“A la mort de Zundel, nous étions une douzaine d’amis, français et suisses, réunis par Paul Abéla, un homme très actif aimant beaucoup Zundel, et qui
déjà s’était occupé de le faire connaître en France en organisant des réunions où il était invité à parler. Il était tout indiqué pour le départ d’une association. Ce fut décisif car, autrement, on ne parlerait plus de Zundel ou si peu… Nous nous sommes retrouvés à Genève autour de l’abbé Maréchal, qui nous a lu son testament. Ce testament était désespérant en ce sens que Zundel voulait complètement disparaître, par humilité.” […] Continuer la lecture de Historique de l’AMZ

Agenda 2016

19 décembre : PARIS
Journée du livre franciscain,  avec Sr Claire-Elisabeth, responsable de l’atelier de reliure de l’abbaye bénédictine St Louis de Limon (Vauhallan) au couvent St François, 7 rue Marie Rose 75014 Paris. 

13 décembre :    N.D. DE VENIERE    (71)
Dieu est Esprit : La Samaritaine (Jn 4,1-26) – Nous cherchons l’infini dans l’homme, mais ce n’est pas autre chose que le Dieu Vivant. (Zundel) par Lyliane Caillaux
 parcours-zundel-st-jean -ND de Venières Renseignements, inscriptions : tel : 03 85 29 84 40
lycaillauxbethel@wanadoo.fr

Continuer la lecture de Agenda 2016

No 128 compToutes nos activités sont à quelque degrés interchangeables, et la plupart pourraient être accomplies par des machines.
L’acte irremplaçable,
 c’est le rayonnement de l’être,  le sourire de la bonté, l’élan du coeur : tout ce qui vient du dedans, en la gratuité du don. C’est par là que tout être est nécessaire, que toute vie est infinie : le pain, qu’on achète et qu’on vend, peut être le symbole d’une communion, si les mains qui se touchent et les regards qui s’affrontent, laissent passer la lumière des âmes.
                   (L’Évangile intérieur)

Qu’on soit croyant ou qu’on ne le soit pas, ce n’est pas cela qui importe. Ce qui importe c’est de vivre cette prise de conscience, de vivre cet infini en soi et dans les autres. Celui qui ne l’a pas perçu est en deçà de son humanité, il pourra sans doute y parvenir un jour, il aura sans doute la chance un jour de faire une expérience qui lui permettra de franchir le pas, mais tant qu’il n’aura pas accédé à cette expérience, il ne peut prendre en main son humanité puisqu’il ne l’a pas perçue comme un problème, comme le problème essentiel.
Celui qui, en revanche, a perçu cette dimension, qui l’a reconnue dans les autres ou en soi-même est embarqué. Il ne peut plus revenir en arrière. Il est embarqué et il faudra qu’il pousse sa recherche jusqu’au moment où il aura identifié cet infini et jusqu’au jour où il comprendra ce qu’il en résulte pour son comportement.    (Maurepas, juin 1974)

 Connais-toi toi-même :
     C’est là que commence la découverte de la vie, et rien n’est plus passionnant que cette recherche : savez-vous qui vous êtes et quel est votre vrai nom ?
        Quand vous vous poserez sérieusement cette question, vous sentirez soudain tout ce qu’elle soulève de mystère. [… ]  unknown Nous ne savons pas qui nous sommes, et chaque jour, nous voyons surgir en nous des régions inexplorées, des terres inconnues, des continents en dérive, des cités qui s’élèvent ou s’écroulent: tout un univers en perpétuelle gestation.

Et le mystère de notre vie : nos espoirs et nos rêves, nos douleurs et nos faiblesses, notre grandeur et notre misère, tout cela chacun de nos semblables, à sa manière, le vit.
Voici notre ami le plus cher; nous lui serrons la main pour lui donner le bonjour. À peine réalisons-nous le contact matériel qui s’établit entre nous par ce geste : sa main n’est dans la nôtre que le symbole et le gage de son amitié.
     Notre intention se porte au-delà, c’est son coeur que nous cherchons. Non point évidemment ce muscle de chair qui bat dans sa poitrine, mais ce coeur spirituel avec lequel il nous aime: ce coeur, qu’on ne peut situer nulle part, et que les mains ne saisiront jamais, ce coeur qui est l’être même en sa source : toute sa vie intérieure et tout le mystère de sa personne.
   Combien de tragédies d’amour s’exaspèrent dans cette impuissance à saisir ce dedans qu’on ne peut atteindre qu’en renonçant à le posséder, car il est infini comme le rêve d’une pensée libre. Personne ne pourra jamais forcer notre estime, contraindre notre jugement ou violer notre coeur.
      Et pourtant, ce que nous sentons inaccessible en nous, il nous semble facile de l’atteindre chez les autres. Nous nous flattons de surprendre leur psychologie, grâce à un coup d’oeil pénétrant, et, définissant leur caractère en deux ou trois traits, nous prétendons saisir et le secret de leur conduite et celui de leur personnalité.
Et nous en venons très vite à identifier les êtres avec leur fonction, en leur appliquant à longueur de journée des jugements qui, retournés contre nous, nous apparaitraient comme le comble de la folie, de l’impudeur et de l’injustice.
       
C’est ainsi qu’avec une tranquille inconscience, nous tuons les âmes.
Et, ce qui est vrai d’individus auxquels nous avons le plus immédiatement affaire: nos enfants, nos collègues, nos chefs, nos subordonnés, est plus vrai encore des collectivités où nous enfermons artificiellement la plupart des hommes. Nous avons une facilité étrange de penser par groupes: telle classe, telle profession, telle race, tel peuple. Qu’il y ait sous ces étiquettes des êtes vivants dont chacun a une destinée personnelle, nous n’éprouvons aucun scrupule à l’ignorer. Et nous portons, avec une assurance dogmatique, sur des millions d’hommes, dont nous ignorons le langage, les oeuvres et la vie, dont nous ne connaissons intimement aucun, des jugements définitifs, qui les obligent éternellement à être ce que, pour la commodité de notre système ou le simple désir de paraître informé, nous avons déclaré qu’ils devaient être.
      Comme il est urgent de défaire en notre esprit ces unités contingentes ou factices, et de discerner, dans le groupe, les personnes : chaque personne, avec son devoir merveilleux et son droit imprescriptible de vivre humainement! L’humanité est en péril de mort, parce que tous les problèmes – pédagogiques, économiques, sociaux, politiques – sont posés dans l’abstrait, en l’ignorance systématique de la question qui les éclairerait tous :
              Qu’est-ce que l’homme ?
                                                            (In l’Évangile intérieur) Continuer la lecture de

Evênements 2015

20 décembre : Parution de Relier art et spiritualité, livre d’art sur l’atelier de reliure de l’abbaye de Vauhallan. Cette abbaye bénédictine succède à celle de la Rue Monsieur où Maurice Zundel fut aumônier (1927-1929).

ORLEANS, 10 décembre : Maurice Zundel, théologien de l’incarnation, conférence débat avec Jocelyne Chemier-Mishkin, journaliste auteure. Centre oecuménique, 28, rue Henri Troyat 45100 Orléans La Source à 20h30. Renseignements : http://centre-oecumenique-orleans.org

Continuer la lecture de Evênements 2015

Éléments biographiques

51y5qfd08ol-_ac_us160_Cette synthèse biographique a été rédigée à partir du livre Maurice Zundel de Bernard de Boissière et France-Marie Chauvelot, publié aux Presses de la Renaissance, en 2004 et réédité en 2009.  

 

Neuchâtel
Neuchâtel


Maurice Zundel est un prêtre Suisse. Il naît à Neuchâtel en 1897, au sein d’une famille catholique, dans une ville à large majorité protestante.

 

Continuer la lecture de Éléments biographiques

Rejoindre un Groupe

Cette liste, non exhaustive, vous permettra de rejoindre un groupe Zundel existant ou bien de trouver des contacts pour en créer un.
Le conseil d’administration est très sensible à promouvoir et aider les groupes qui le souhaitent en fournissant : documents, cassettes audio, méthodes ou tout soutient logistique qui pourrait aider un groupe à démarrer, n’hésitez pas à nous contacter par mail amzfrance@free.fr
Organiser une conférence favorise souvent la création d’un groupe : n’hésitez pas à faire appel à l’association qui vous mettra en lien avec les conférenciers.

Merci de nous aider à compléter et à actualiser cette liste ! Pour ce faire, n’hésitez pas à nous contacter : amzfrance@free.fr

(04)       Groupe de DIGNE
Contact : Michèle PIQUET 42, rue des Fontainiers 04000 Dignes les Bains
michelepiquet@orange.fr  tel : 06 81 47 24 63 

(04)       Paroisse de Manosque
Contacts possibles pour monter un groupe : Au presbytère.
Continuer la lecture de Rejoindre un Groupe

Les grandes lignes
de
la pensée spirituelle  de  Maurice Zundel

J. Chemier Mishkin
Par Jocelyne Chemier-Mishkin, journaliste et auteure*
Article également publié dans PARASCIENCES, n°102.

 

No 150 comp“Nous ne serions que des fourmis dans une fourmilière, s’il n’y avait personne en nous. Cette présence divine qui nous consacre, qui est tout le secret de notre personnalité, c’est cela qu’il s’agit de rendre possible.”
Maurice Zundel 

  Dieu est une présence intime à l’intérieur de soi qui désire se communiquer de façon permanente. Il est Source et Origine de l’être et de la vie.

Continuer la lecture de

Bibliographie

                      Pour découvrir Maurice Zundel :

Unknown


Maurice Zundel

La biographie de référence.
Bernard de BOISSIERE et France-Marie CHAUVELOT

Presses de la Renaissance 2003- réédité en 2009.

 

cache_63434268


Je ne crois pas en Dieu, je le vis.

Textes de Maurice Zundel choisis par FM Chauvelot.
Un panorama très accessible de sa pensée
Le Passeur éditeur, 2017

 

Continuer la lecture de Bibliographie